· 

Le métier de Guide-conférencier en Autriche

Pour mieux connaître le métier de guide-conférencier, je vous proposer d'aller voir chez nos voisins européens, si les conditions d'exercice du métier de guide-conférencier sont les mêmes qu'en France. Pour cela, j'ai contacté plusieurs guides-conférenciers en Europe, afin de connaître leur vision des choses en dehors de nos frontières.

 

Diplômes, formations, reconnaissance, badge... Il y a de nombreuses différences entre les pays. Même le nom de notre métier change parfois : guide touristique, guide de tourisme, guide interprète, guide conférencier... : plusieurs noms, mais un seul métier. Alors, du Portugal à la Russie en passant par la Grèce ou l'Autriche, embarquement immédiat !! 

 

Nous découvrirons le métier de guide dans d'autres pays européens au fil des mois sur ce blog. Lors du dernier article, nous avions évoqué les conditions des guides-conférenciers à Saint-Pétersbourg avec Tatiana Prosycheva. Aujourd'hui, pour ce deuxième épisode, nous partons en Autriche, et plus particulièrement à Vienne. 

Être guide-conférencier en Autriche

Pour nous parler des conditions de travail des guides en Autriche, j'ai interrogé Anne-Isabelle Costa, guide-conférencière à Vienne. 

Quel a été ton parcours professionnel ?

Anne-Isabelle Costa : "Je suis venue m’installer à Vienne en septembre 1994, après avoir séjourné en Écosse pendant un an et demi. J’avais une maîtrise de Langues Étrangères Appliquées en poche, mais pas en allemand. Donc ma première étape fut d’apprendre la langue.

Après plusieurs jobs de traduction et dans l’enseignement du français, j’ai commencé en 1997 à travailler pour une agence réceptive

Après un an, je suis partie travailler pour une agence outcoming/ tour opérateur. L’équipe ainsi que la clientèle était multi-ethnique et internationale. Je travaillais déjà sur le terrain en tant qu’accompagnatrice pour une agence américaine.

J’ai réalisé que le contact avec mes clients, le travail sur le terrain, en mouvement, me convenait beaucoup mieux que de rester devant mon ordinateur à effectuer des tâches qui devenaient de plus en plus routinières. J’ai toujours été passionnée de culture, de visites, de patrimoine ; j’adore lire et apprendre ; le contact avec les gens me vient assez facilement.

Anne-Isabelle Costa guide conférencière Vienne
Anne-Isabelle Costa devant la maquette de la Cathédrale de Vienne

Tout d’abord timide, j’ai suivi la formation de guide accompagnateur, qui fut ma meilleure préparation à ce qui allait suivre. (ah, ais-je mentionné que tout cela se fit en allemand ?) Et ensuite, après avoir parcouru l’Europe centrale avec mes groupes, j’ai pris la décision de suivre la formation de guide-conférencière à Vienne.

 

Et voilà ! Guide par passion depuis 2001, je vais fêter cette année mon 20e anniversaire de métier. En 2004, avec 2 autres collègues, nous avons décidé de fonder DÉCOUVRIR VIENNE, afin de proposer des services entièrement et exclusivement en français sur Vienne.

 

L'endroit où je préfère guider à Vienne, c'est le Palais de la Sécession, où se trouve la frise de Beethoven peinte par Gustav Klimt. Parce que la Sécession ce n’est pas qu’un édifice. C’est une aventure, une rébellion, une révolte. On y parle de peinture, de musique, d'architecture… C’est l’art total. On visionne l’histoire européenne du mouvement Art Nouveau !! Mais j’y aborde aussi la période nazie et la problématique de la restitution de l’art spolié par les nazis aux familles juives, mécènes de ces grands artistes de la modernité viennoise."

Comment devenir guide en Autriche ?

Anne-Isabelle Costa : "La profession de guide touristique/guide-conférencier est un métier réglementé en Autriche. L’autorisation d’exercice est sujette à l’obtention d’une licence/carte professionnelle («Gewerbeschein »). Afin de l'obtenir, le candidat doit se soumettre :

  • A un examen sanctionnant son statut d’auto-entrepreneur (comptabilité, connaissances juridiques, etc.)
  • A un examen de qualification au métier de guide touristique/guide-conférencier comportant trois parties :
    • Epreuve des connaissances et savoirs indispensables à l’exercice du métier
    • Epreuve pratique de guidage en situation : en bus, à pied, en musée, etc.
    • Preuve de la connaissance qualifiée d'au moins une langue étrangère.

Ces examens sont organisés par le ministère de la Culture et de l’Éducation et par les services de la Chambre de Commerce et des Métiers autrichienne.

L'examen est précédé d'une formation préparatoire d'au moins 250 heures de cours dans un établissement de formation légalement reconnu. Ces 250 heures de formation constituent le minimum requis. Car la durée des formations varie d’une province fédérale à l’autre.

À Vienne, selon l’institut de formation choisi, la durée est de un an et demi à 2 ans, car la formation inclut également le droit de parole dans les musées nationaux, ce qui représente un minimum de plus de 650 heures de formation.

La formation transmet des connaissances complètes en histoire générale et régionale, en histoire culturelle et artistique, en histoire locale et en folklore, en éducation politique, en études économiques et sociales de base, en comptabilité, en gestion d'entreprise et en droit, en géographie touristique et économique, en théorie du tourisme et en premiers secours.

Elle est complétée par des voyages et des excursions éducatives comprenant des exercices pratiques de langues étrangères, de rhétorique et de stratégie comportementale.

Sur la base de l'examen et de la licence professionnelle, le guide touristique est autorisé à guider sur tout le territoire autrichien. Mais généralement, le guide préfère guider dans la province où s’est déroulée sa formation. 

 

La Chambre de Commerce n’impose pas une formation continue obligatoire. Mais les différentes associations « austriaguide » (dans les 9 provinces fédérales) exigent un minimum d’heures de formation continue. Ce minimum varie selon les provinces fédérales.

Certains musées exigent, afin de pouvoir guider dans le musée, de renouveler, chaque année, son droit de parole en suivant une formation/rafraichissement."

Palais de la Sécession Vienne Autriche
Le Palais de la Sécession, à Vienne, où se trouve la frise Beethoven par Klimt © Thomas Steiner

Quel est le statut des guides en Autriche ?

Anne-Isabelle Costa : "Le statut juridique du guide touristique le plus répandu est celui de micro-entrepreneur/commerçant indépendant, ce qui correspond en France au statut d’auto-entrepreneur. Il y a très peu de guides qui sont employés par des agences ou des musées. Ils sont à 98 % freelance et à 90 % sont des femmes.

Le métier de guide-conférencier est réglementé : le guide touristique doit s'identifier au moyen d'une carte officielle ("Gewerbeschein"). Seuls les guides touristiques certifiés peuvent être employés comme guides dans le cadre d'un contrat de travail. L'exercice de la profession de guide, en tant que source de revenue principale, requiert l’obligation de résidence sur le territoire autrichien.

Les guides touristiques enregistrés et agréés sont automatiquement membres de l'organisation de la Chambre des Métiers et du Commerce, qui veille aux intérêts communs des guides touristiques.

Les guides touristiques de l'Espace Economique Européen sont autorisés à guider en Autriche si leur qualification professionnelle équivalente a été reconnue par le ministère de l'Économie et du Travail dans le cadre d'une procédure d'équivalence (libre prestation de services).

En dehors de ces exceptions légales étroitement définies, seuls les guides touristiques autrichiens avec carte professionnelle (ou certifiés en Autriche) sont habilités à effectuer des visites guidées rémunérées."


Je remercie Anne-Isabelle pour son temps et ses explications détaillées. Il est vrai que les prérequis pour guider à Vienne ou à Paris sont bien différents... Mais il y a aussi certaines similitudes dans la manière de travailler pour certaines agences, tout comme on pouvait le voir à Saint-Pétersbourg.. 

 

Et si vous souhaitez retrouver Anne-Isabelle pour une visite guidée privée à Vienne, voici son contact : 

Son site internet : http://decouvrir-vienne.com/

Lire d'autres articles sur le blog

Chanel Musée Galliera Paris
Visite privée versailles 2021
visite virtuelle orsay paris

Écrire commentaire

Commentaires: 0