Foire aux Questions

Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question sur le site, je vous invite à lire la Foire Aux Questions. Vous y retrouverez les questions fréquemment posées par les visiteurs ainsi que des conseils variés pour préparer au mieux votre séjour à Paris.

Vous pouvez aussi me contacter pour me poser directement votre question.


Quelle différence entre visite privée et visite publique?

Lors d’une visite privée, votre guide sera uniquement disponible pour vous, en couple, entre amis ou en famille. Il est aussi possible d’organiser une visite privée en groupe : le groupe sera alors composé de votre classe scolaire, des membres de votre association, des collaborateurs de votre entreprise… En visite privée, vous définissez la composition du groupe.

En revanche, lors d’une visite « publique » pour individuels regroupés, le guide organise une visite avec un point de rendez-vous un horaire fixé en avance et publié (par exemple, dans l’Officiel des Spectacles, ou sur son site Internet), et les participants viennent rejoindre le guide et les autres visiteurs. En visite « publique », vous ne connaissez pas les participants.

 

Le tarif d’une visite privé est généralement plus élevé qu’une visite « publique » car vous choisissez la date, l’horaire et vous pouvez définir exactement ce que vous souhaitez pour adapter votre visite avec votre guide. 

Pour ma part, je n’organise que des visites privées.


Quand visiter le Musée du Louvre pour éviter la foule ?

Soyons clairs : Le Louvre est le musée le plus visité au monde ! Vous ne serez pas seuls au Louvre, peut importe la période de votre visite. Il n'y a pas de recette miracle, mais voici quelques astuces qui pourront vous être utiles :

  • Eviter le lundi et le mercredi matin : le mardi étant le jour de fermeture du Louvre, les lundis et mercredis sont toujours très chargés
  • Favoriser les nocturnes : le mercredi soir et le vendredi soir, le musée du Louvre est ouvert jusqu’à 21h45 (au lieu de 18h), il y a généralement moins de monde et l’atmosphère est assez différente !
  • Explorer les salles moins connues : le musée du Louvre renferme des trésors inestimables. Si vous me suivez en visite, je pourrais vous faire découvrir des salles où se trouvent des œuvres moins connues et donc moins fréquentées

Comment éviter la foule à Versailles ?

8 millions de visiteurs en 2018 à Versailles : un record ! Mais alors, quand visiter le château de Versailles pour éviter la foule ?

  • Eviter le mardi : c’est le jour de fermeture du Musée du Louvre et de nombreux musées parisiens, donc beaucoup de touristes choisissent le mardi pour visiter Versailles, et la foule y est toujours plus dense
  • Choisir une visite guidée : c’est la seule manière de rentrer dans le château avec un horaire et donc sans faire la queue pendant 2 heures en plein soleil comme c’est parfois le cas !
  • S'éloigner du château : préférez visiter le jardin, le Grand Trianon, le Petit Trianon et le Domaine de Marie-Antoinette, ou encore la Galerie des Carrosses.
  • S'offrir une visite guidée des Appartements Privés des rois : entrée privilégiée et coupe-file, et la possibilité d’être seuls dans les salles (ce privilège a néanmoins un prix : 450 euros de droit d’entrée par groupe)
  • Flâner dans les jardins à la découverte des statues, des fontaines, des perspectives et des bosquets de Versailles (à faire de préférence les jours de Grandes Eaux Musicales ou de Jardins Musicaux : mardis, vendredis, samedis et dimanche d’avril à octobre)

Comment profiter des nocturnes du samedi au Louvre?

En 2019, le Musée du Louvre a mis en place des nocturnes gratuites les premiers samedi de chaque mois, de 18h à 21h45. Etant donné que l’entrée est gratuite, et en raison de l'affluence, il n’est pas possible d’effectuer de visites guidées pendant ces nocturnes.

Les ailes Sully et Denon du musée du Louvre sont ouvertes librement à la visite : c’est là où se trouvent notamment la Joconde, la Vénus de Milo ou la Victoire de Samothrace.

L’aile Richelieu est ouverte gratuitement mais uniquement sur réservation, afin de bénéficier d’un excellent confort de visite et d’animations dans le musée telles que des lectures, concerts, médiations par des étudiants de l’Ecole du Louvre… La réservation se fait sur Internet : les informations sont données sur la page Facebook du Musée du Louvre ou sur leur site officiel : https://www.louvre.fr/la-nocturne-du-samedi (attention, les places partent très vite)


Que faire quand il n'y a plus de billets pour la Tour Eiffel?

La Tour Eiffel, monument emblématique parisien, est gérée par une entreprise privée. Je n’ai aucune possibilité de trouver des billets coupe-file (avec une date et un horaire fixe) lorsque les billets sont épuisés sur le site officiel de la Tour Eiffel (www.toureiffel.paris).

S’il n’y a plus de billet disponible à la date que vous souhaitez, voici plusieurs alternatives :

  • Faire la queue en venant tôt le matin ou en soirée (la Tour Eiffel est ouverte de 9h30 à 23h45, et de 9h à 00h45 en été)
  • Visiter l’Arc de Triomphe : je peux vous fournir des billets coupe-file, l’entrée est gratuite pour les enfants, et en plus, vous aurez une très belle vue sur la Tour Eiffel depuis l’Arc de Triomphe !
  • Monter en haut de la Tour Montparnasse : vous pouvez acheter vos billets facilement sur Internet et monter en quelques secondes au 56ème étage de la Tour Montparnasse. Je vous recommande d’y aller pour le coucher du soleil pour une des plus belles vues de Paris
  • Admirer les toits de Paris depuis la Terrasse des Galeries Lafayette : entièrement gratuit, l’accès au dernier étage des Galeries Lafayette vous offre un beau point de vue sur l’Opéra Garnier et les toits de Paris 

Faites-vous des visites guidées des expositions temporaires ?

Pour l’instant, je n’organise pas de visites guidées dans les expositions temporaires à Paris. Néanmoins, je peux mettre à profit mon réseau pour vous conseiller d’excellents guides-conférenciers de confiance avec qui je travaille régulièrement pour vous proposer une visite d’exposition temporaire à Paris.

Ces expositions temporaires thématiques sont une très bonne manière de (re)visiter Paris si vous avez déjà parcouru les monuments et musées principaux. C’est aussi l’occasion de découvrir des œuvres qui ne sont que très rarement exposées en France ou en Europe (c’est le cas pour l’Exposition Toutankhamon à la Grande Halle de la Villette en 2019 par exemple). 


Je veux devenir guide-conférencier, comment dois-je faire ?

Pour devenir guide-conférencier, il y faut d’abord effectuer un parcours universitaire en histoire, histoire de l’art, architecture, archéologie ou langues étrangères ou encore un BTS Tourisme (de 2 à 5 ans d’études). Puis, il faut effectuer la Licence Professionnelle de Guide-Conférencier (1 à 2 ans) qui permet de se former au métier de guide plus particulièrement (techniques de médiation, gestion de groupe, organisation de circuit, stages de mise en pratique…)

Une quinzaine d’universités en France proposent cette licence : j’ai personnellement effectué la formation de l’Université d’Angers, que je vous recommande. La validation de la licence professionnelle permet l’obtention de la Carte Professionnelle de Guide-Conférencier, qui est obligatoire pour guider dans les musées et monuments historiques.

Il est aussi possible d’obtenir la carte professionnelle par validation de certaines unités d’enseignement en master. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Direction Générale des Entreprises : https://www.entreprises.gouv.fr/tourisme/metiers/guide-conferencier


Visiter Paris, oui mais avec qui ?

Pour visiter Paris, de nombreuses possibilités s’offrent à vous :

  • Un guide-conférencier certifié : c’est un professionnel du tourisme, formé en histoire et en histoire de l’art, mais aussi qui sait s’adapter à votre demande et qui peut vous faire bénéficier d’entrées coupe-file. Le guide-conférencier est le seul autorisé à guider dans les musées et les monuments historique. C'est à mon sens la meilleure manière de visiter Paris et de garder un souvenir mémorable de votre séjour.
  • Les « free tours » : ces faux « tours gratuits » sont proposés par des « étudiants » qui vous demandent de les payer au pourboire à la fin de la visite (donc ce n’est pas du tout gratuit, et le pseudo-guide doit parfois reverser l’argent à l’agence qui a organisé la visite !). En plus de prendre le risque qu’on vous raconte un peu n'importe quoi, vous donnez votre argent à une grosse entreprise qui, bien souvent, n'est même pas basée en France ! Si vous voulez mon conseil : fuyez !
  • Les Greeters : les greeters sont des bénévoles, souvent retraités, qui se proposent de vous faire découvrir leur quartier ou leur ville « comme à un ami », en privilégiant la rencontre… Mais attention, les greeters ne sont pas diplômés et ne peuvent pas effectuer de visites dans les monuments ou musées.
  • Les agences réceptives : certaines agences organisent des visites guidées en groupe ouvertes aux individuels. Ces visites peuvent avoir lieu dans des musées, des quartiers ou des expositions temporaires. C’est une bonne option si vous n’avez pas le budget pour une visite privée, mais on trouve du très bon comme du moins bon...

Si vous êtes sur cette page, vous l’aurez compris : je vous conseille bien sûr de faire confiance à un guide-conférencier certifié.